about

BORIS NDENGA HAGBE

Notre collectif vagabond rassemble une trentaine de créateurs artistes et artisans, qui se retrouvent au sein de notre boutique SaïSaï à Lyon. Un espace de 40m2 aménagé par notre chef d’orchestre Boris Ndenga Hagbe. Notre architecte a su créer un environnement où les créations « vivent » en harmonie. 

Découvrez le talent caché de nos vagabonds

Fabrication écoresponsable

Je fabrique mes instruments à la main dans les ateliers du maker space ICI Montreuil, exclusivement à partir de bambou et bois recyclés. Le bambou peut fixé considérablement plus de CO2 que les arbres feuillus (jusqu'à 12 tonnes / ha / an, pour 3 tonnes / ha / an pour une forêt de feuillus), libéré 30 % d'oxygène de plus, et présente une vitesse de croissance impressionnante, pouvant atteindre 1 m par jour pour certaines espèces. En outre, les larmes de bambous peuvent être collé en compression afin de former des panneaux présentant une densité égale à celle de l’ébène, et un aspect extrêmement proche de celui d'un bois exotique. Il répond donc parfaitement à mes attentes en terme d' éco responsabilité, et c'est très vite imposée comme une alternative idéale au bois de lutherie, tant sur le plan esthétique que technique

L'artiste

Boris Ndenga Hagbe

Nature : Passionné

"Après cinq ans d'exercice en tant qu’architecte, je décide en février 2017 de quitter l'agence que j'avais co-fondée pour me reconvertir dans la conception et la fabrication de guitares électriques, (discipline qui était déjà une passion depuis une dizaine d’années). Animée par le désir de créer une ligne de lutherie éco responsable et éthique, je recherche alors des matériaux et mode de fabrication permettant : d'offrir une alternative aux bois traditionnellement utilisés, en particulier en ce qui concerne les essences exotique (Ébène, Palissandre, acajou…) dont l'utilisation est en partie responsable de la déforestation. de proposer des instruments de qualité au bilan carbone neutre C'est donc autour de ses objectifs que naît la marque AUM Instruments. En cours de route, je me découvre également un intérêt pour les instruments à anche. Petit à petit j'en viens à fabriquer des « Clarisax », un instrument à mi-chemin entre la clarinette et le saxophone, compact, mais offrant une puissance surprenante et des sonorité d'une grande richesse."